• Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse Ephésiens 6:1-3

  • Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. Ephésiens 5:33

Le bonheur dans le mariage

 

De quelque soin et de quelque sagesse qu'ait été entouré un mariage, peu de couples connaissent une harmonie parfaite dès les premiers jours de leur vie à deux. L'union réelle ne se produit que dans les années qui suivent.

L'amour est un don précieux que nous recevons de Jésus. L'affection pure et simple n'est pas un sentiment; c'est un principe. Ceux qui sont guidés par un amour vrai ne sont ni aveugles, ni déraisonnables. Enseignés du Saint-Esprit, ils aiment Dieu par-dessus tout, et leur prochain comme eux-mêmes.

Que ceux qui désirent se marier pèsent chaque sentiment et surveillent chaque manifestation du caractère de celui ou de celle à qui ils pensent unir leur destinée.

Que chaque pas vers le mariage soit caractérisé par la modestie, la simplicité, la sincérité et le désir ardent de plaire à Dieu et de l'aimer.

Le mariage influe sur la vic présente et sur la vie future. Un chrétien sincère ne formera pas de projets que Dieu ne puisse approuver.

Le conseil de parents craignant Dieu.

Si vous avez le bonheur de posséder des parents qui craignent Dieu, sollicitez leurs conseils.

images-9.jpeg

Exposez-leur vos plans et apprenez les leçons qu'ils ont reçues de l'expérience; vous éviterez bien deschagrins. Par-dessus tout, faites du Christ votre conseiller, et étudiez sa Parole avec prière. U ne jeune fille ne doit accepter pour époux qu'un jeune homme dont le caractère soit pur et viril, qui soit diligent, entreprenant et honnête, qui aime Dieu et qui le craigne.

Une épouse aimante.

Le jeune homme choisira pour femme une personne qui sache porter sa part des fardeaux de la vie, dont l'influence l'ennoblisse et l'élève, et qui le rende heureux par son amour.

« Une femme prudente est un don de l'Eternel» Pr 18:22. « Le coeur de son mari a confiance en elle... Elle lui fait du bien tous les jours de sa vie et jamais du mal... Elle ouvre la bouche avec sagesse et des instructions aimables sont sur ses lèvres. Elle surveille ce qui se fait dans sa maison et ne mange point le pain de la paresse. Ses enfants se lèvent et la déclarent bienheureuse; son mari se lève aussi pour faire son éloge: Plusieurs femmes ont agi tu les surpasses toutes. Pr 31:11. Celui qui possède une telle femme « a trouvé le bonheur ». Pr18:22.

L'harmonie parfaite dans le mariage.

De quelque soin et de quelque sagesse qu'ait été entouré un mariage, peu de couples connaissent une harmonie parfaite dès les premiers jours de leur vie à deux. L'union réelle ne se produit que dans les années qui suivent.

(Ce texte est extrait du livre Rayons de Santé, Éd. SDT, Dammarie-les-Lys, 1957)