• Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse Ephésiens 6:1-3

  • Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. Ephésiens 5:33

Aux fondateurs de foyer

 

Les liens de famille sont les plus étroits, les plus tendres et les plus sacrés qui soient. Ils ont été établis pour être en bénédiction à l'humanité. En effet, le mariage est une bénédiction chaque fois qu'il est contracté sagement, dans la crainte de Dieu et avec le sentiment des responsabilités qu'il entraîne.

images-6.jpegCelui qui donna Eve pour compagne à Adam, accomplit son premier miracle à un repas de noces. C'est au cours d'une fête familiale que Jésus commença son ministère public. Il sanctionna ainsi l'institution du mariage, qu'Il avait lui-même fondée.

Son plan était qu'hommes et femmes fussent unis par les liens sacrés du mariage pour élever des familles dont les membres, couronnés d'honneur, fussent reconnus membres de la famille céleste.

images-7.jpegLe Christ a honoré le mariage en en faisant un symbole de son union avec les rachetés. Il est l'Epoux ; l'épouse, c'est l'Eglise qu'Il s'est choisie, et à laquelle Il dit: « Tu es merveilleusement belle, ô mon amie, et aucune tache ne dépare ta beauté. » (Ct 4:7) .« Le Christ a aimé l'Eglise et s'est livré Lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau et par la Parole, pour faire paraître devant Lui cette Eglise pleine de gloire, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. De même le mari doit aimer sa femme comme son propre corps.» Eph 5:2,24,25.

Les liens de famille sont les plus étroits, les plus tendres et les plus sacrés qui soient. Ils ont été établis pour être en bénédiction à l'humanité. En effet, le mariage est une bénédiction chaque fois qu'il est contracté sagement, dans la crainte de Dieu et avec le sentiment des responsabilités qu'il entraîne.

images-1.jpeg

Ceux qui désirent se marier doivent considérer quels seront le caractère et l'influence du foyer qu'ils vont fonder. Lorsqu'ils deviennent père et mère, un dépôt sacré leur est confié. Le bien-être de leurs enfants dans ce monde et leur bonheur dans le monde à venir dépendent d'eux en grande partie. Ils déterminent l'empreinte physique et morale que recevront ces chers petits êtres.

C'est du caractère de la famille que dépend l'équilibre moral de la société; le poids de l'influence qu'exerce chaque famille contribue à faire pencher la balance du côté du bien ou du côté du mal.

(Ce texte est extrait du livre Rayons de Santé, Éd. SDT, Dammarie-les-Lys, 1957)

Plus dans cette catégorie : « Le choix d'un conjoint