Le besoin de révéil

0 4

Ce psaume paraît avoir été écrit peu de temps après que le peuple d’Israël fut revenu de sa captivité à Babylone, comme on peut l’inférer aisément des premiers versets. Le psalmiste sentait combienDieu avait été bon pour les enfants d’Israël, en les retirant du pays où ils avaientété menés captifs; et, pressé par la vue d’une si grandemiséricorde, considérant en même temps la perspectivequi s’ouvrait pour eux, il éclate en prières pour demanderun réveil religieux : « Ne reviendras-tu pas nousrendre la vie, afin que ton peuple se réjouisse en toi? »

Dieu, dans sa providence, ayant rétabli au milieu d’euxles ordonnances de sa maison, le psalmiste lui demande instammentqu’un réveil vienne couronner l’oeuvre.

je désire appeler votre attention sur les points suivants :

1° quand doit-on sentir le besoin d’un réveil religieux ?

2° quelle est l’importance d’un réveil religieux, lorsqu’on en sent le besoin ?

3° quand peut-on attendre un réveil religieux ?

Le manque d’amour nécessite le réveil.

S’il y a manque d’amour fraternel et de confiance chrétienneparmi ceux qui professent d’être chrétiens, on doitsentir le besoin d’un réveil religieux. C’est alors que tous sont appelés à crier à Dieu pour qu’ilfasse revivre son oeuvre. Quand les chrétiens se sont affaiblis et sont retournés en arrière, ils n’ont plus et nepeuvent plus avoir, les uns à l’égard des autres, le mêmeamour et la même confiance que lorsqu’ils sont tous vivantset actifs, et qu’ils vivent saintement. (…) C’est en vain qu’on inviterait les chrétiens à s’aimer lesuns les autres d’un véritable amour, quand ils sont tombésdans la tiédeur. Ils ne voient rien les uns chez les autres qui puisse produire cet amour. Il est à peu près impossible qu’ils éprouvent, les uns à l’égard des autres, des sentiments différents de ceux qu’ils éprouvent à l’égard des pécheurs en général. Ils savent qu’ils appartiennent à l’Eglise de Christ; ils se voient occasionnellement à la table de la communion, mais cela ne peut produire l’amour chrétien au milieu d’eux, aussi longtemps qu’ilsne voient pas les uns chez les autres l’image de Christ.

Les dissensions nécessitent le réveil

Il y a grand besoin d’un réveil religieux quand il y a des dissensions, desjalousies et des médisances au milieu deceux qui professent d’être chrétiens. De telles choses montrent que les chrétiensse sont éloignés de Dieu; c’est le temps de penser sérieusement à un réveil. La religion ne peut prospérer quand de tels maux existent dans l’Eglise, et rien n’est aussi efficace qu’unréveil pour y mettre fin.

La mondanité nécessite le réveil

Il y a besoin d’un réveil quand l’espritde mondanité s’est glissé dans l’Eglise. Ami lecteur, si vous voyez les chrétiens se conformer au monde dans leurs vêtements, dans leur ameublement, dans leurs plaisirs; si vous les voyez s’adonner à des amusements frivoles, lire desromans et d’autres livres que le monde recherche, il est manifeste que l’Eglise est affaiblie et qu’elle est retournée enarrière. Elle est alors loin de Dieu, et il ya grand besoin d’un réveil.

Les péchés de l’Eglise nécessitent le réveil

Quand des membres de l’Eglise sonttombés dans des péchés scandaleux, c’est le temps de se réveiller et de crier àDieu pour obtenir un réveil religieux. De telles choses donnent aux ennemis de la religion une occasion de blasphémer, et les chrétiens doivent dire au Seigneur: « Que deviendra ton grand nom? »

Controverses et moqueries nécessitent le réveil

On doit sentir le besoin d’un réveil, quand il y a dans l’Eglise un esprit decontroverse. L’esprit de la religion n’est pas un espritde controverse ; là où ce dernier prévaut,la religion ne peut prospérer. Il est également temps de rechercher le réveil religieux quand les méchants triomphentet se moquent de l’Eglise.

L’indifférence nécessite le réveil

Il est temps pour les chrétiens de s’émouvoir quand les pécheurs restent dans l’indifférence et la stupidité, et qu’ils se précipitent dans la mort sans y prendre garde. L’Eglise doit alors sentir le besoin de se réveiller et d’agir aussi fortement que lespompiers d’une grande ville quand le feu y éclate pendant la nuit. Elle doit (détourneravec ardeur les feux du jugement qui sont suspendus sur les méchants). L’Eglise dormir…! Si dans un incendie les pompiers restaient endormis, et que toute la ville fût consumée, que penserait-on de tels hommes? et cependant, quelque coupables qu’ils fussent, leur faute serait peu de chose en comparaison du péché des chrétiens qui dorment, tandis que les pécheurs tout autour d’eux, se précipitent avec stupidité dans la mort éternelle.

La tiédeur nécessite le réveil Il y a grand besoin de réveil quand il est manifeste que l’Eglise est tiède, sans énergie ou vie spirituelle. Tout s’y déroule froidement, mécaniquement. Il n’y a pas un profond amour pour Christ, un élan irrésistible de l’âme vers son sauveur. C’est la preuve quel’Eglise à perdu son premier amour. Elle se meurt, tiède sans vrai zèle. Une telle situation est déplorable et ne saurait perdurer. C’est le moment pour les chrétiens de crier à Dieu sans relâche dans une profonde et sincère repentance, afin qu’Il rallume la flamme de la vie divine.

(Librement adapté de : Discours de Finney sur les réveils
religieux.)

vous pourriez aussi aimer Articles de l'auteur