Imprimer cette page

Introduction historique

Les grands événements qui ont marqué les progrès de la réforme pendant les siècles passés relèvent de l'histoire; ils sont si universellement connus et admis que nul ne peut contester leur authenticité. L'objet de cette section n'est pas tant de présenter des vérités nouvelles concernant les luttes du passé que d'en dégager les faits et les principes qui ont une portée sur les événements prochains. Considérés comme faisant partie du grand conflit entre la puissance de la lumière et celle des ténèbres, tous ces événements acquièrent une signification nouvelle...

 

 

Un mot de l'auteur

Grâce à l'illumination du Saint-Esprit, les scènes du conflit séculaire entre le bien et le mal m'ont été présentées. A diverses reprises, il m'a été donné de contempler les péripéties de la joute formidable entre Jésus-Christ, le Prince de la vie, l'auteur de notre salut, et Satan, le prince du mal, l'auteur du péché, le premier transgresseur de la loi divine. L'inimitié qu'il nourrit contre le Fils de Dieu, il la manifeste contre ses disciples. A travers toute l'histoire de l'humanité, nous trouvons chez lui la même haine des principes de la loi de Dieu, la même politique mensongère par laquelle l'erreur se présente sous les couleurs de la vérité, les lois humaines sous le manteau de la loi de Dieu, et le culte de la créature sous celui du Créateur. De siècle en siècle Satan s'efforce de dénaturer le caractère de Dieu, afin de le faire redouter et haïr plutôt qu'aimer, de discréditer la loi divine et d'annuler son autorité sur les cœurs, et, enfin, de persécuter ceux qui osent résister à ses impostures. Ses agissements sont visibles dans l'histoire des patriarches, des prophètes, des apôtres, des martyrs et des réformateurs.
Cet ennemi redoutable continuera à employer la même tactique au cours du conflit final. Il manifestera le même esprit et visera le même but que dans tous les siècles précédents, à cette différence près que la lutte prochaine acquerra une intensité qu'elle n'a jamais eue auparavant, et que les pièges de Satan seront plus subtils et ses assauts plus furieux. Cela dans l'intention de "séduire les élus, s'il était possible". Marc 13:22.

L'Esprit de Dieu qui m'a révélé les grandes vérités de sa Parole, et les scènes du passé et de l'avenir, m'a ordonné de les faire connaître à d'autres en leur racontant l'histoire de la grande tragédie des siècles, de façon à montrer l'importance de la mêlée qui s'approche à grands pas. Dans cette intention, je me suis efforcée de choisir et de grouper les épisodes de l'histoire de l'Eglise les plus propres à mettre en relief les grandes vérités qui ont été données au monde à différentes époques. J'ai montré comment ces vérités ont déchaîné la colère de l'Adversaire et l'inimitié d'une Eglise mondanisée, mais aussi comment elles ont été conservées par "le témoignage de ceux qui n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort".
Ces récits sont comme un présage de la lutte qui est devant nous. En les considérant à la lumière de la Parole de Dieu et par l'illumination du Saint-Esprit, on voit tomber le voile qui cache les pièges de l'ennemi, et l'on discerne les dangers qu'il faudra éviter pour être trouvé "sans tache" à la venue du Seigneur.

Les grands événements qui ont marqué les progrès de la réforme pendant les siècles passés relèvent de l'histoire; ils sont si universellement connus et admis que nul ne peut contester leur authenticité. J'en ai donné des récits succincts, en rapport avec l'étendue de ce volume, et en me bornant à ce qui est strictement nécessaire à l'intelligence des faits et à l'application des principes. Là où les scènes à retracer se sont trouvées résumées par quelque historien de telle façon qu'elles cadraient avec le plan de cet ouvrage, j'ai cité ses propres paroles et indiqué la source; mais je ne m'y suis pas astreinte d'une façon absolue, mes citations n'étant pas données comme des preuves, mais simplement en vertu de leurs qualités descriptives. Un usage analogue a été fait des écrits se rapportant à l'œuvre de la réforme à notre époque.
L'objet de cet ouvrage n'est pas tant de présenter des vérités nouvelles concernant les luttes du passé que d'en dégager les faits et les principes qui ont une portée sur les événements prochains. Considérés comme faisant partie du grand conflit entre la puissance de la lumière et celle des ténèbres, tous ces événements acquièrent une signification nouvelle. Il s'en dégage un faisceau de lumière qui, dirigé sur l'avenir, illumine le sentier des enfants de Dieu appelés — comme les réformateurs des siècles passés — à faire connaître la "Parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ", au péril de ce qu'ils ont de plus précieux ici-bas.

Rappeler les scènes de la lutte millénaire entre la vérité et l'erreur; démasquer les pièges de Satan et révéler les moyens mis à notre disposition pour y échapper; offrir une solution satisfaisante au grand problème du mal en projetant sur l'origine et la fin du péché une lumière qui fasse éclater la justice et l'amour de Dieu dans toutes ses voies à l'égard de ses créatures; enfin, mettre en évidence la sainteté et l'immutabilité de la loi divine, tel est l'objet de ce livre. La prière fervente de l'auteur est que, par ce moyen, bien des lecteurs soient délivrés de la puissance des ténèbres et rendus "participants de l'héritage des saints dans la lumière, à la louange de celui qui nous a aimés et s'est donné lui-même pour nous".

L'auteur 

(Extrait de l'introduction du livre La tragédie des siècles)