• Ils demeurent sur terrre, mais ils sont citoyens des cieux. Ils habitent leur propre pays, mais comme des étrangers. Ils prennent part à tous leurs devoirs de citoyens, mais sont considérés comme des étrangers. Une terre étrangère est pour eux une patrie, et une patrie leur est terre étrangère. (Lettre à Diogène)

L'Eglise des 1ers siècles

Les grands événements qui ont marqué les progrès de la réforme pendant les siècles passés relèvent de l'histoire; ils sont si universellement connus et admis que nul ne…
La prophétie du Seigneur touchant Jérusalem doit avoir un autre accomplissement dont ce néfaste événement n'est qu'une pâle image. Dans le triste sort de la cité élue, il…
« tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutes ».(2 Timothée 3.12) Or, la persécution semble sommeiller. Pourquoi? La seule raison qui puisse être donnée, c'est…
  Dans sa seconde épître aux Thessaloniciens, saint Paul prédit une profonde altération de la piété devant aboutir à l'établissement de la puissance papale. Il déclare que le…
  Les mérites d'un Sauveur crucifié et ressuscité forment la base de la foi chrétienne. Les enseignements de l'Église avaient dépeint Dieu et son Fils comme des êtres durs,…
Jérôme fut condamné à mort et brûlé à l'endroit même où Hus avait donné sa vie. C'est en chantant, et le visage rayonnant de paix et de joie,…