• Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; Par son grand pouvoir et par sa force puissante, Il n’en est pas une qui fasse défaut. Isaïe 40:26

Des savants face au Créateur

Quelques réflexions d'éminents scientifiques

Augustin-Louis CAUCHY, mathématicien, de l'Académie des Sciences :

"Je suis chrétien, c'est-à-dire que je crois à la divinité de Jésus-Christ, avec Tycho Brahé, Copernic, Descartes, Newton, Fremat, Leibniz, Pascal, Grimaldi, Euler, Guldin, Boscowich, Guerdi,... avec tous les grands astronomes, tous les grands physiciens, tous les grands géomètres des siècles passés. "

COPERNIC, fondateur de l'astronomie moderne :

" Qui ne s'exalterait au spectacle de ce qu'il voit, dirigé dans l'ordre le plus parfait avec une sagesse divine, qui n'admirerait le maître de toutes choses? "

Johannes KEPLER, astronome, fondateur de l'astronomie moderne :

Voici ce qu'il écrivit alors qu'il venait de découvrir les lois des mouvements de la terre et des planètes :

"Grand est le Seigneur ! Grande est sa puissance ! Sa sagesse est infinie ainsi que sa gloire." Cieux, chantez ses louanges ! Louez-le, vous tous qui mesurez et découvrez ces harmonies, et toi aussi, mon âme, loue le Seigneur, ton Créateur ! C'est par Lui et en Lui que tout existe ! Ce que nous ignorons est renfermé en Lui ainsi que notre vaine science ! "

Robert MILLIKAN, physicien, prix Nobel

"Je dois affirmer catégoriquement que l'incroyance est dépourvue de tout fondement scientifique. J'estime qu'il n'existe aucune opposition entre la foi et la science. "

Charles LINNÉ, pionnier de la classification des plantes :

"Dieu se laisse entrevoir dans les choses créées, et dans toutes, dans les plus petites même, quelle force ! quelle sagesse ! quelle inexplicable perfection ! Les animaux, les végétaux, les minéraux, empruntant et rendant à la terre les élé­ments qui servent à leur formation ; la terre emportée dans son cours immuable autour du soleil dont elle reçoit la vie, le soleil lui-même avec les autres astres et le système entier des étoiles suspendu et mis en mouvement dans l'abîme du vide par Celui qu'on ne peut comprendre, le premier Moteur, l'Etre des êtres, la Cause des causes, le Protecteur universel et le Souverain Artisan du monde. "

Michel FARADAY, découvreur de l'électricité :

" Le plan du salut, disait-il, est si simple que chacun peut le comprendre. "
" L'électricité ne profite que pour cette vie, disait-il, mais le salut de Dieu garde sa valeur pour l'éternité. "

Charles DARWIN, Inventeur de la théorie de " l'évolution des espèces " :

" Il est impossible de concevoir et de prouver que le splendide et infiniment merveilleux univers, de même que l'homme, soit le résultat du hasard ; et cette impossibilité me semble ma meilleure preuve de l'existence de Dieu. "

Jean-Henri FABRE, entomologiste (spécialiste des insectes) :

" Le monde est régi par une intelligence infinie. Plus j'observe, plus je vois cette intelligence qui rayonne derrière le mystère des choses. Si je crois en Dieu ? Non seulement je crois en lui, mais je le vois. Sans lui je ne comprends rien, sans lui tout est ténèbres. Non seulement l'ai conservé cette conviction, mais elle s'est fortifiée. "

Jean-Marc SCHLEICH, chirurgien :

"Je suis devenu chrétien à ma façon, par le microscope et par la contemplation de la nature, et mon désir est de contribuer de mon mieux à unir la science et la foi. "

Albert EINSTEIN, le plus célèbre physicien, auteur de la théorie de la relativité, prix Nobel :

" Tout homme de science doit éprouver une sorte de sentiment religieux, parce qu'il ne peut s'imaginer qu'il est le premier à concevoir les faits incroyablement délicats qu'il observe. Dans l'univers inimaginable se révèle une intelligence infiniment supérieure. "
" Dieu se révèle dans l'agencement harmonieux de ce qui existe. "
"Sans la croyance dans l'harmonie interne de notre monde, il ne pourrait pas y avoir de science. "

Alfred KASTLER, physicien, prix Nobel :

"Je ne suis pas athée. L'idée que l'univers matériel s'est créé tout seul me paraît absurde. Je ne conçois le monde qu'avec un créateur, donc un Dieu. Pour un physicien, un seul atome est si compliqué, si riche d'intelligence, que l'univers matérialiste n'a pas de sens..."

Pierre-P. GRASSE, éminent biologiste, membre de l'Académie des Sciences :

" L'homme résultant des innombrables erreurs de copie de I'A.D.N. se pro duisant lors de la duplication moléculaire, cette idée, écrit-il, m'apparaît à la réflexion comme saugrenue, ce qui n'est pas grave, mais contraire à la réalité, ce qui la condamne... Vraiment attribuer au dieu hasard la paternité du cer veau, de l'œil, de l'oreille interne... c'est faire preuve d'une fameuse dose de naïveté, ou d'une confiance aveugle en une hypothèse, ce qui, d'ailleurs revient au même. "

Alexis CARREL, Prix Nobel de Médecine, l'auteur de "L'Hom me, cet Inconnu":

"Il (Dieu) reste inaccessible autant qu'incompréhensible aux philosophes et aux savants. Les simples sentent Dieu aussi natu rellement que la chaleur du soleil ou le parfum d'une fleur. Mais ce Dieu abordable à celui qui sait aimer se cache à celui qui ne sait que comprendre... C'est par la prière que l'homme va à Dieu et que Dieu entre en lui ".

Henri DEVAUX, physicien, biologiste, de l'Académie des Sciences :

"J'étudie depuis plus de quarante ans le merveilleux récit de la créa tion. Je l'étudié en naturaliste aussi bien qu'en croyant. Je suis de plus en plus émerveillé de voir la richesse et la précision de cette merveilleuse page, véritable mi racle scientifique et religieux mis sous nos yeux quand nous ouvrons le Saint Livre. Ainsi nous pouvons être tranquilles : la Science, loin de s'opposer à notre Bible, est d'accord avec elle. Ceux qui pré tendent le contraire ne peuvent présenter que des hypothèses ; les faits, à mesure qu'on les découvre, donnent constamment raison à la Bible. "

Pierre TERNIER, géologue :

" Toute science conduit à Dieu, car toute science éveille chez l'homme l'idée de l'infini et don ne à l'homme le sens du mystère. Les sciences sont des degrés de l'échelle mystérieuse où nous montons vers Dieu. "

 

(Cet article provient des documents « Expériences » Mois de septembre, 3ème trimestre 2007 – N°147 Site internet : http://pagesperso-orange.fr/dunkerquadventiste/index.htm)