• Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. (Romains 10:9)

La Bible est-elle fiable ?

C031_thumb.jpg

Dieu ne nous demande jamais de croire sans nous donner des preuves suffisantes pour servir de base à notre foi... La Bible révèle la vérité avec une telle simplicité et une adaptation si parfaite aux besoins et aux aspirations du coeur humain qu'elle a fait le charme et l'étonnement des esprits les plus transcendants. D'autre part, elle met les humbles et les illettrés à même de comprendre le chemin du salut. 

Que faire des doutes ?

Il est des chrétiens, particulièrement les jeunes dans la foi, qui sont parfois troublés par les suggestions du scepticisme. Il y a dans la Bible bien des choses qu'ils ne peuvent expliquer ni même comprendre, et Satan s'en sert pour ébranler leur foi dans les saintes Écritures comme révélation de Dieu. « Comment pourrions-nous connaître la bonne voie? se demandent-ils. Si la Bible est véritablement la Parole de Dieu, comment nous affranchir des doutes dont nous sommes obsédés? »

Dieu ne nous demande jamais de croire sans nous donner des preuves suffisantes pour servir de base à notre foi. Son existence, son caractère, la véracité de sa Parole, tout cela est établi par des témoignages qui en appellent à notre raison; et ces témoignages sont abondants. Toutefois, Dieu n'a jamais enlevé la possibilité du doute. Notre foi doit reposer sur l'évidence, et non sur des démonstrations. Ceux qui désirent douter en auront l'occasion, tandis que ceux qui veulent réellement connaître la vérité, trouveront des preuves assez nombreuses pour y asseoir leur foi.

Il est impossible à un esprit borné de comprendre parfaitement les oeuvres ou le caractère de l'Infini. Cet Être saint demeurera toujours enveloppé de mystère, même pour les esprits les plus transcendants et pour les intelligences les plus cultivées. « Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, parvenir à la connaissance parfaite du Tout-Puissant? Elle est aussi haute que les cieux : Que feras-tu? Plus profonde que le séjour des morts : Que sauras-tu? » (Job 11:7,8)

L'apôtre Paul pousse cette exclamation : « Ô profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables et que ses voies sont incompréhensibles! » (Romains 11:33) Mais quoique « les nuages et l'obscurité l'environnent, la justice et l'équité sont la base de son trône. » (Psaume 97:2) Nous pouvons pénétrer assez loin dans la connaissance des voies de Dieu à notre égard et des mobiles qui le guident pour savoir qu'il met une puissance infinie au service d'un amour incommensurable. Nous pouvons comprendre de ses desseins tout ce qui nous est utile. Quant au reste, nous devons encore nous en remettre à une main toute-puissante, à un coeur qui n'est qu'amour.

De même que le caractère de son Auteur, la Parole de Dieu nous présente des mystères qui ne pourront jamais être élucidés par des êtres bornés.

L'entrée du péché dans le monde, l'incarnation de Jésus-Christ, la régénération, la résurrection, et plusieurs autres faits présentés dans la Bible sont des mystères trop profonds pour être expliqués ou même conçus pleinement par l'esprit humain.

Cependant, Dieu nous a donné dans les Écritures des preuves suffisantes de leur divinité, et nous n'avons nullement lieu de douter de sa Parole parce que nous ne pouvons pas comprendre les mystères de sa providence.

Dans le monde matériel, nous sommes constamment entourés de mystères que nous ne pouvons pénétrer. Les plus humbles manifestations de la vie sont un problème que les plus sages philosophes sont incapables d'expliquer. De tous côtés se présentent des merveilles qui surpassent notre intelligence. Faut-il donc être surpris s'il se trouve dans le monde spirituel des mystères insondables? Toute la difficulté se trouve dans la faiblesse et l'étroitesse de l'esprit humain.

L'apôtre Pierre dit qu'il y a dans les Écritures : « des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens... pour leur propre ruine » (2 Pierre 3:16). Les sceptiques ont tiré de ces points difficiles des arguments contre la Bible; mais ce sont là au contraire des preuves solides de sa divine inspiration.

Si elle ne nous disait de Dieu que des choses aisées à comprendre; si l'esprit borné de l'homme pouvait facilement embrasser sa grandeur et sa majesté, la Bible ne porterait pas le sceau indubitable de l'autorité divine. La grandeur même et le mystère des thèmes qui y sont traités devraient nous porter à croire qu'elle est la Parole de Dieu.

La Bible révèle la vérité avec une telle simplicité et une adaptation si parfaite aux besoins et aux aspirations du coeur humain qu'elle a fait le charme et l'étonnement des esprits les plus transcendants. D'autre part, elle met les humbles et les illettrés à même de comprendre le chemin du salut.

Et pourtant, ces vérités si simplement exprimées traitent de sujets si élevés, si profonds, et tellement inaccessibles aux facultés humaines, que nous ne pouvons les accepter que parce que c'est Dieu qui a parlé. Ainsi, le plan du salut nous est révélé de telle manière que chacun peut voir la marche à suivre dans la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ, afin d'être sauvé comme Dieu l'a voulu. Toutefois, au-dessous de ces vérités si faciles à saisir gisent des mystères qui voilent la gloire de Dieu -- mystères qui terrassent l'esprit dans son investigation, mais inspirent foi et respect à qui cherche sincèrement la vérité, au point que, plus il sonde la Bible, plus ferme est sa conviction qu'elle est la Parole de Dieu. La raison s'incline devant la majesté de la Révélation divine.

Reconnaître que la compréhension parfaite des grandes vérités de la Bible nous échappe, c'est admettre simplement qu'un esprit borné est insuffisant pour concevoir l'infini; que l'homme, avec ses connaissances limitées, ne peut saisir les desseins de l'Omniscient.


Media